Centre Régional de Recherche et de Formation à la Prise en Charge Clinique de Fann

Projets

Histoire et anthropologie Cancer du Foie au Sénégal

Principaux investigateurs : N. Tousignant, A. Diallo
Années : 2018-2022
Bailleurs : Welcome Trust
Pays : Sénégal, Gambie
Partenaires institutionnels : Vitrome IRD U257, Dakar Sénégal, CRCF, Dakar, Sénégal, MCR-Gambie, University College London
Calendrier : 2018-2023
Les taux d’incidence du cancer primitif du foie sont très inégalement répartis à l’échelle mondiale. L’Afrique de l’ouest, dont le Sénégal et la Gambie, est l’une des régions les plus touchées. Certaines actions récentes ou anticipées, notamment l’extension de la protection vaccinale et thérapeutique contre le virus de l’hépatite B (VHB), augurent un recul de cette incidence. À ce moment de grand espoir, mais aussi d’incertitudes face à l’avenir, il convient d’initier une réflexion historique sur la production de savoirs et technologies « de protection » contre cette pathologie, et sur leur distribution dans le temps et l’espace. De plus, peu d’informations sont disponibles sur les réalités vécues de cette pathologie généralement incurable et de sa prise en charge au Sénégal, qui pourraient motiver et guider des investissements dans des mesures préventives, palliatives ou sociales. Objectifs : investiguer et à mettre en lien deux histoires : celle des avancées scientifiques et technologiques concernant le cancer du foie et ses facteurs de risque, notamment en précisant la contribution des activités de recherche menées au Sénégal et en Gambie, et celle de la protection effective des populations de ces pays contre l’exposition au VHB (ou son impact pathologique) et aux aflatoxines (deux des principaux facteurs de risque). Cette confrontation cherche à illuminer les mécanismes par lesquels les inégalités en santé, au niveau mondial et national, sont produites ou maintenues par les avancées techno-scientifiques, et à identifier les réponses à ces inégalités. Le projet cherche en outre à décrire, en utilisant des outils ethnographiques, les réalités et défis du contrôle de l’exposition aux aflatoxines ainsi que de la prévention et prise en charge de l’hépatite B et du cancer primitif du foie. Méthode qualitative, historique et socio-anthropologique, portant sur des documents d’archive, de littérature grise, publiée et surtout sur des entretiens ethnographiques et d’histoire orale, semi-directifs, auprès d’acteurs de la recherche, du contrôle de l’hépatite B, du contrôle des aflatoxines et de la prise en charge du cancer du foie. Sites d’enquête : Dakar, Kaolack, District de Nioro, Banjul/Fajara (MRC-Gambie), District de Farefenni Résultats attendus : Par des publications scientifiques (SSH et santé mondiale/santé publique); un rapport de résultats clé et recommandations à distribuer aux décideurs et experts nationaux et internationaux, et des activités de restitution (experts, communauté), ce projet cherchera à promouvoir une compréhension interdisciplinaire et intersectorielle du problème du cancer du foie, de sa prévention et de sa prise en charge.

Etat d’avancement : restitution en 2021

Partagez ce projet

Facebook
Twitter
LinkedIn

Autres Projets

APHROCOV

Principaux investigateurs : Pr Coumba Touré KaneAnnées : 2020-2021Bailleurs :

Nos partenaires

Articles récents